En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

Les 10 meilleures façons de brûler son budget publicitaire

Faire de la publicité payée peut être problématique au niveau de l’implantation, de la stratégie et cela demande un minimum de connaissances. C’est aussi un gouffre financier pour certaines entreprises et plusieurs d'entre elles ne s’en rendent pas compte.

En fait, votre budget publicitaire devrait vous aider à faire plus d’argent et à générer plus de clients. Toutefois, ce n'est pas toujours simple à réaliser lorsqu’on ne connaît pas les 10 meilleures façons de brûler son budget publicitaire. Les voici!

1) Une stratégie de médias payés n'est pas essentiel

Oui! Tout le monde a besoin d'avoir une stratégie en tête et de viser des objectifs clairs et définis avant de se lancer dans des campagnes sur le Web. La réalité, autant avec Adwords que Facebook, c'est qu'on ne peut se contenter d’appuyer sur un bouton et de laisser ses campagnes aller.

En toute honnêteté, il s'agit de la meilleure façon de gaspiller son argent. C’est comme donner 10 000$ à un enfant pour qu’il joue en bourse. Ne soyez pas surpris du retour sur investissement.

Élaborer une stratégie de médias payés est comme se préparer pour un “Roadtrip” à travers toute l’Amérique du Nord. C’est un gros projet qui demande beaucoup d’effort et de préparation. Voici une liste des choses qui seraient à prévoir :

-Vérification des parties du véhicule
-Enregistrement des cartes dans le GPS
-Activités possibles à faire

-Budget du voyage
-Gestion des imprévus

Vous comprenez le principal, voici comment cela s’appliquerait à une campagne publicitaire:

-Analyse du projet et recherche
-Planification et vision
-Différents modèles : CPC, Display, CPM etc
-Budget pour la ou les campagnes
-Gestion active et prévision

N’oubliez jamais que les médias payés font partie intégrante de votre stratégie globale et doivent être en synergie avec chaque aspect de celle-ci.

2) Faire de la publicité sur internet sans expérience

Félicitations, au moins vous avez décidé d’essayer. C’est un excellent pas vers le progrès. Cependant, votre perception de ce qui est une bonne stratégie pourrait être biaisée par votre manque de connaissance.

Avant de se lancer dans des campagnes à 5 000$ par semaine, il faudrait se former un peu ou demander de l'aide d'un expert.

Aller à l’aveuglette en publicité internet est chose courante. C’est normal, car la majorité des utilisateurs de Facebook Ads et Adwords n’ont jamais touché au marketing. Pour remédier à cela, voici trois ressources qui vous permetteront de bien démarrer.

  • Facebook Ads Blueprint

Comportant plus de 50 modules, Facebooks Ads blueprint fait le tour de la plateforme et des bonnes pratiques à suivre dans le milieu.

  • Adwords Certification

Si vous voulez vraiment aller au coeur du sujet, vous pouvez faire la certification Adwords. Pour ce faire, créez un compte Google Partner qui vous donnera la chance de faire cette certification et, par le fait même, de tester vos connaissances.

  • Udemy (formations majoritairement anglophones)

Vous avez des centaines de cours en ligne en une seule interface. Udemy est semblable à Lynda.com au niveau de la formule d'apprentissage. La majorité des cours viennent en rabais chaque semaine ou presque.

Ces formations sont remboursables sous forme de crédit, si vous n’êtes pas satisfait votre argent n’est pas perdu. Voici un cours gratuit sur Adwords 101 : Débutant.

3) Viser un objectif beaucoup trop haut

Nous parlions de stratégie dans le premier point. Si vous voulez 1000 clients, c’est bien...

Mais en combien de temps? Avec quel budget? Combien d’annonces allez-vous faire? Quel produit allez-vous mettre de l’avant?

La publicité sur internet a souvent été vue comme la solution magique pour avoir des clients rapidement. Il y a cependant un prix à payer pour de la rapidité.

Pour acquérir 1000 clients avec Adwords, par exemple, voici ce que vous devriez prendre en considération.

Supposons 1000 clients avec un taux de conversion à 10%, il faut :

- 10 000 prospects
- 200 000 clics (5% conversion vers prospects)
- 13,3 million d'impressions (1,5% CTR)

Un CPC moyen de 1,15$ équivaut à 230 000$.

Voir grand est très bien, cela permet d’avoir une vision à long terme de ce qu’on veut. Par contre, il y a des étapes à franchir. Vous devez toujours évaluer selon votre budget actuel. De plus, prévoyez une certaine somme d’argent pour les imprévus et pour tester vos annonces.

Dites-vous que c’est mieux d’avoir de petits objectifs contrôlables que des grands projets instables.

Voici quelques définitions utiles pour mieux comprendre l'exemple présenté ci-dessus :

CPC (PPC en anglais) : C’est votre coût par clic. Souvent utilisé pour des modèles d’acquisition de prospects.

CPM : Le coût par mille (impressions) est plus orienté vers une stratégie de notoriété/visibilité.

CPL : Le coût par lead évalue combien vous payez (ou êtes prêt à offrir) pour un prospect.

CTR : Click-Through-Rate est simplement le rapport entre le nombre de clics et les impressions totales

4) Rediriger les visiteurs uniquement vers votre page d'accueil

Pour la notoriété, vous pouvez y aller avec une campagne du type display avec une partie de votre budget.

Si votre campagne est basée sur une offre, il vaudrait mieux en profiter pour collecter des prospects sur une page de destination, par exemple.

Dans près de 90% des situations, le but de la publicité en ligne est de vendre quelque chose. Toutefois, une entreprise pourrait aussi simplement vouloir acquérir des prospects. Dans tous les cas, il doit y avoir un certain échange.

"Tu me coûtes deux dollars, donne-moi au moins ton adresse courriel."

Peut-être que votre visiteur n’achètera pas tout de site, mais au moins vous pourrez lui envoyer une offre qu’il ne pourra refuser.

Bonne pratique : Adwords encourage fortement les annonces qui mènent vers une page de destination pertinente. Un bon score de qualité permet d’obtenir des réductions au niveau du coût par clic.

Votre page d'accueil n'est pas une page de destination. Rediriger tous ses visiteurs sur celle-ci n'est pas la solution idéale pour collecter de l'information ou vendre. Cela pénalise votre score de qualité sur Adwords et vous dépenser un peu plus.

Et sachez que Google reconnait ceux qui travaillent beaucoup dans leur compte Google Adwords et qui optimisent constamment leurs campagnes.

Vous pouvez en lire plus sur le score de qualité d'Adwords.

5) Avoir une audience trop large

Cibler une grande audience semble être la meilleure technique pour acquérir du trafic. Vous rejoignez beaucoup de gens et augmentez vos impressions. On peut l’appeler la folie des grands nombres. Le problème avec cette folie, c’est qu’elle vous coûte des milliers de dollars sans retour sur investissement.

Pourquoi?

Allons-y avec 50 000$ de budget publicitaire sur Adwords.

Le produit de votre entreprise serait par exemple des assurances pour millionnaires vivant à Miami et alentours.

Vous démarrez une campagne pour aller chercher des inscriptions sur votre page de destination. Vous lancez les campagnes avec un budget limite de 2 500$ par jour. Vous vérifiez une semaine plus tard comment elle se porte.

Magnifique vous avez 450 000 impressions et plus de 10 000 clics. Cependant, vous remarquez que votre base de données pour cette campagne est vide.

Vous allez voir dans Google Analytics la provenance de ces clics et ils proviennent du Canada, de la France, du reste des États-Unis, etc. La majorité d’entre eux sont des étudiants ou des travailleurs de la classe moyenne.

C’est 17 500$ de flambé pour absolument rien. Vos publicités sont apparues dans des régions géographiques qui n’ont aucun intérêt pour vous. D'ailleurs, la majorité des plateformes publicitaires offrent le ciblage géographique et démographique. Il serait important d'utiliser cet outil pour mieux rejoindre votre audience cible.

L'idéal est de trouver votre niche et d'offrir des annonces très pertinentes. Pour trouver votre "sweet spot", répondez à ces trois questions :

sweet-spot.jpg

Vous trouverez ainsi un groupe spécifique qui a besoin de votre produit/service et qui voit la valeur de ce que vous offrez.

6) Ne pas mesurer d’une campagne à une autre

Faire des erreurs, c’est tout à fait normal. Ne pas savoir que nous faisons erreur, c’est autre chose. Pour mesurer vos campagnes sur Adwords, vous avez Google Analytics qui offre des indicateurs très précis.

Il y a aussi un analyseur de compte créé par Wordstream. De plus, si vous n’avez pas encore sous la main ces outils, la plateforme Adwords vous donne directement les indicateurs de mesure de base pour faire votre propre analyse. Dans tous les cas, il faut prendre le temps de faire une rétrospection sur vos précédentes campagnes et ajuster votre stratégie pour les prochaines.

Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions:

Pourquoi votre taux de conversion était si bas? Pour quelles raisons vous avez énormément d’impressions et très peu de clics?

En analysant ce que vous avez fait précédemment, cela permet de ne pas refaire les mêmes erreurs et de minimiser les pertes.

7) Ne pas connaître les différentes plateformes publicitaires et leurs fonctions

Google Adwords et Facebook Ads ne sont pas les seuls supports sur lesquels vous pouvez faire de la publicité. Selon le but de votre campagne et ce que vous voulez mettre de l’avant, la plateforme choisie ne sera pas la même.

Vous seriez peut-être enclin à mettre tout votre budget publicitaire à la mauvaise place et ne pas avoir de résultats en fin de compte. Il faut se rappeler que chaque réseau publicitaire a une audience type et que ce n'est pas n'importe quel contenu qui doit être partagé.

Par exemple :

Vous êtes le propriétaire d'un restaurant qui concocte des plats fins à prix abordables. Ils sont magnifiques et très bien présentés. Imaginez la salade la plus colorée avec beaucoup de légumes orange, jaune, rouge, vert, etc.

Quelles sont d’après vous les meilleures options pour promouvoir vos plats?

  • Facebook
  • Adwords
  • Pinterest
  • Instagram
  • Twitter
  • Linkedin

Si votre choix s’est tourné vers Pinterest et Instagram en premier, c’est excellent. Ces deux médias sociaux permettent de faire une promotion plus visuelle. Le fait de jouer avec des couleurs vives, des plats alléchants et un peu de fantaisie peut s'avérer une solution gagnante.

Si vous aviez pensé à Facebook et Twitter c’est une bonne solution aussi. Facebook Ads offre un vaste éventail d’options à choisir passant par une campagne Canva à un simple CPC. Twitter s’avère un peu plus cher, mais est envisageable.

Si c’était plus Adwords et LinkedIn, ce ne sont pas des plateformes optimales pour ce genre de promotions. Comme le contenu est très visuel et s’adresse peut-être à une clientèle B2C, vous n’aurez pas une performance extraordinaire.

Toujours penser à votre persona avant de vous lancer dans une campagne. C’est lui qui dictera le qui, le quand, le pourquoi et le comment. Sans cela, c'est très facile de perdre de l’argent sur la mauvaise cible.

8) Vos annonces sont ennuyantes

Certes, vous avez des clics sur vos annonces et vous payez Google (ou une autre plateforme) comme d’habitude. Cependant, vous n’attirerez pas les meilleurs prospects de votre audience. Ce sont eux qui doivent adorer vos annonces et acheter vos produits.

Cliqueriez-vous sur votre annonce? Si la réponse est non, pourquoi est-ce qu’une autre personne le ferait?

L’objectif dans la publicité en ligne n’est pas de faire des annonces pour faire des annonces. Il doit y avoir de la qualité, de l’émotion, un message, etc.

L’anatomie d’une bonne annonce Facebook par exemple se doit d’être :

-Visuelle
-Pertinente
-Émotionnelle
-Adaptée à votre audience

mauvaise-annonce-vs-bonne-annonce.jpg

C'est la même chose pour vos annonces.

9) Ne pas savoir ce que fait votre compétition

Faire l’analyse de vos compétiteurs est crucial pour déterminer l’ampleur des efforts que vous aurez à faire et est-ce qu'il y a des opportunités. Tapez dans Google vos mots clés et notez quelle compagnie se positionne avec les annonces.

Imaginez la PME qui décide de faire des annonces contre Canadian Tire ou Walmart. Les budgets qu’ils ont versus les vôtres font une grande différence dans la visibilité que vous allez avoir dans les résultats de recherches.

Cependant, il y a peut-être des opportunités que ces entreprises dominantes n’ont pas exploitées. En cherchant et analysant ainsi votre compétition, il sera beaucoup plus facile de créer des annonces basées sur des mots clés pertinents contre votre compétition.

De plus, au lieu d’entrer dans une guerre d’enchères, vous prenez un autre chemin.

Pour les compétiteurs du même niveau que vous, regardez si leurs annonces sont pertinentes et essayez de faire mieux. Parfois, cela fonctionne très bien.

10) Ne pas vouloir faire de publicité en ligne

Un autre moyen de perdre de l’argent est de ne pas saisir l’opportunité d’en faire plus. Ceux qui ne veulent pas faire de publicité en ligne par peur sont les perdants dans l’histoire.

Vos compétiteurs en font, vos amis en font, vos anciens collègues en font et même vos enfants pourraient en faire pour leur kiosque de limonade.

Il n’y a pas de valeur sûre quand il n’y a pas eu d’essais. L’important est d’essayer, de se former et de demander à un expert de vous supporter. Il faut se rappeler que Google Adwords et Facebook Ads ne sont pas les seules plateformes pour faire de la publicité en ligne.

Est-ce que votre entreprise a absolument besoin de faire de la publicité en ligne 24/7 ? Pas du tout et vous pouvez en faire uniquement pendant le temps des fêtes par exemple.

C’est un excellent moyen de promouvoir sa marque, ses produits et ses services. De plus, en retenant ce que vous venez de lire, vous éviterez de reporduire ces erreurs et perdre de l'argent.

Pour terminer sur une note plus positive, la publicité en ligne n’est pas si difficile. Il faut prendre le temps de faire les choses et être patient. (Cliquer pour tweeter)

Maintenant vous savez :

-Qu'il faut faire des annonces pertinentes et créatives;
-Qu'avoir une stratégie avant de commencer est idéal;
-Que votre compétition doit être analysée au peigne fin;
-Que l'erreur est humaine, mais il ne faut pas abuser;
-Que voir trop loin ne sert à rien;
-Que même si vous n'y connaissez rien il faut essayer;
et
-Qu'au moins vous ne perdrez pas 600 000$ comme cet entrepreneur (article en anglais).

Afin de bonifier vos connaissances, téléchargez le guide de l'expert pour Facebook Ads. Ce sera un bon début!