En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

Comment choisir un CMS

Êtes-vous déjà allé faire votre épicerie le ventre vide ? Tout le monde sait que ce n'est pas une bonne idée. Une fois à la caisse, vous finissez toujours par acheter des dizaines de produits de plus que si vous aviez préparé une liste détaillée de vos achats. Une fois à la maison, vous remarquez que vous avez acheté plusieurs items différents qui semblent tant appétissants, mais qui au final ne sont pas des éléments qui, une fois mis ensemble, permettent de faire vos repas de la semaine.

Choisir un CMS, c'est le même principe. Il en existe des dizaines qui vous permettent de créer votre propre site internet, mais si vous n’arrivez pas avec une liste de vos spécifications, vous finirez, comme à l’épicerie, avec quelque chose d’incomplet qui ne vous satisfait pas. C’est aussi important de bien planifier son choix puisque certains sont très simples tandis que d'autres sont plus coûteux et possèdent des caractéristiques avancées peut-être plus pertinentes à votre situation.

Comment choisir le bon pour votre entreprise? Là est la question. Dans cet article, je me suis donc attardé à faire ressortir certains éléments que vous ne pensez peut-être pas à regarder lorsque vient le choix d’entamer vos recherches, mais qui pourtant sont essentiels.

Comment choisir un CMS

Fonctionnalités fondamentales

Vous pensez peut-être que tous les CMS permettent de créer, supprimer, éditer et organiser des pages à votre guise. Je vous surprendrai peut-être, mais ce n'est pas le cas. Comme j'ai mentionné plus haut, certains CMS sont très élémentaires, ainsi ils ne permettent pas, par exemple, d'organiser des pages selon des catégories. Ces derniers sont des CMS très simples, souvent basés sur des gabarits, qui peuvent être de circonstance pour une personne désirant entretenir un blogue. Chaque page est une nouvelle page de ce blogue, mais il n'est pas possible d'avoir des menus afin de naviguer. Ces types de CMS de base peuvent rapidement devenir désuets pour une entreprise en croissance, puisque les gabarits ne sauront plus s’adapter aux besoins changeants.

Heureusement, la majorité des CMS de ce monde permettent au minimum ces quatre actions mentionnées plus haut. La question, dans ce cas, se rapporte davantage à leur utilisabilité. Comment peuvent-ils s'adapter à votre quotidien, votre environnement et votre entreprise? C'est ici qu'il est important de comprendre et d’anticiper vos besoins temporels, c'est-à-dire ce que vous avez besoin maintenant versus ce que vous aurez besoin dans deux ans.

En bref, ne choisissez pas un CMS simplement parce qu'il est simple, puisqu'il risque de ne pas suivre votre croissance, ou encore trop complexe où vous n'utilisez que la moitié de ses possibilités.

Coût de la licence

Il peut y avoir d'autres coûts à considérer que ceux qui sont à considérer pour la création de votre site. Pour certains CMS, vous pourriez avoir à payer des frais uniques pour acheter une licence du logiciel. Il pourrait aussi y avoir des frais pour mettre à jour ou améliorer le CMS que vous avez acheté.

Peu importe votre budget, vous devez être au courant des frais qui se rapportent à l'achat de votre CMS. Attention, dans ce cas, payant n'est pas automatiquement synonyme de meilleure performance. Il s'agit simplement de ne pas être surpris lorsque des frais devront être payés.

Contenu

Plus les CMS deviennent « user friendly », plus les gestionnaires marketing veulent pouvoir créer ou modifier leur contenu facilement sans avoir à passer par un programmeur. Ainsi, assurez-vous que la plateforme qui permet de modifier du texte, insérer des images ou télécharger un document est bien conçu et simple d'utilisation.

À noter qu'écrire dans un CMS n'est pas toujours aussi facile que dans Microsoft Word puisque les options sont beaucoup moins nombreuses. Voilà pourquoi vous devez faire des recherches sur l'éditeur de contenu, puisque c'est l'outil que vous utiliserez le plus. N'hésitez pas à demander à votre fournisseur une démonstration de la plateforme afin que vous puissiez voir les différentes actions qui peuvent être prises lorsqu’on parle de contenu.

Intégration d'outils analytiques

Est-ce que des outils analytiques peuvent être ajoutés à votre CMS ? C'est un critère fondamental, puisque l'avantage majeur du web, c'est sa mesurabilité. Vous devez donc pouvoir insérer des outils analytiques à votre site afin d'en suivre les performances.

Voilà pourquoi la possibilité d'intégration avec Google Analytics ou encore Google Webmaster Tools est essentielle.

SEO Friendly

Le SEO est fondamental à la performance de votre entreprise en ligne, ainsi la dernière chose que vous voulez, c'est un CMS qui ne vous permet pas de faire de l'optimisation SEO ou qui impacte négativement votre SEO.

Essayez donc de trouver réponse aux questions suivantes :

  • Comment le CMS génère les URLs ? Un lien ne doit pas être trop long ni contenir de caractères qui n'ont pas de sens. Un CMS qui ne permet pas les liens URL SEO-friendly n’en vaut pas la peine.
  • Est-il possible d'écrire de façon unique pour chaque page des titres et des descriptions ? Il ne faut absolument pas que les pages aient toutes la même description, puisque chaque contenu mérite une description qui lui ressemble.
  • Est-ce que le CMS offre ou permet l'intégration d'outils SEO ? La plupart des CMS ont la possibilité d'intégrer des extensions SEO qui vous permettent d'écrire des métas description, modifier le lien URL, la balise titre, etc. Choisir la bonne extension est une autre paire de manches, mais une à ne pas négliger !

Plateforme sécuritaire

Est-ce que le CMS est sécuritaire ? Il s'agit là d'un aspect essentiel à votre recherche puisqu'il n'est pas rare de voir des sites internet piratés par des programmes ou encore des personnes malveillantes.

Demandez donc à votre fournisseur web si le CMS que vous envisagez utiliser a déjà été répertorié comme étant problématique par ceux qui l'utilisent. Regardez quelles fonctionnalités de sécurité sont en place. Finalement, si votre site en venait à être piraté, que ferait la compagnie propriétaire du CMS ? Encore une fois, les commentaires en lignes sont de bonnes façons de trouver l'information.

Finalement, la réalité est que les plateformes gratuites, tel que WordPress ou Drupal, sont ouvertes à tous. Ainsi, les risques de piratage sont plus élevés et c'est important de toujours faire les mises à jour. C'est définitivement un élément à prendre en considération selon la valeur de ce qui se trouve sur votre site internet.

Contraintes

Vous devez vous assurer que votre CMS peut fonctionner malgré certaines contraintes. Par exemple, des compagnies d'hébergement ne sont pas compatibles avec certains CMS. Vérifiez avec votre département T.I afin de vous assurez lesquels sont bien compatibles avec votre hébergeur et vos serveurs avant de débuter les démarches de changement de plateforme.

Vous aurez aussi à vérifier s'il y a des limitations développées par votre département T.I. Par exemple, certains peuvent être bloqués à l'interne. Il est donc essentiel de les consulter afin d’évaluer toutes les contraintes qui pourraient empêcher le choix d’un CMS en particulier.

Et quoi d'autre ?

Finalement, outre les questions de base, il vous faudra aussi évaluer si :

  • Le CMS permet d'ajouter plusieurs utilisateurs, qui ont la possibilité d'avoir des rôles différents selon ce qu'ils seront emmenés à faire sur le site. Tout le monde ne doit pas avoir accès au code source ou encore avoir la possibilité de modifier ou de créer des pages internet.
  • Peut-il supporter plus qu'un site internet dans le cas où votre entreprise en possède plus d'un ? Ceci vous permettra de consolider la plateforme et d’y faire toutes les modifications désirées.
  • Est-il possible de faire de l'envoi de courriels, tels que des infolettres, puisque ce peut être un élément essentiel de votre stratégie web ?
  • Pour les compagnies ayant un CRM à l'interne, il est essentiel pour vous de trouver un CMS qui saura bien s'imbriquer avec ce dernier puisque vous aurez beaucoup moins de problèmes à faire le pont entre votre site et vos ventes.

En conclusion, il existe des centaines de CMS. Il vous faut donc reconnaître vos besoins quant aux différentes actions qui devront être faites sur votre CMS, puis vous assurez que ces dernières ne seront pas difficiles à effectuer au quotidien. Si vous avez des commentaires sur le CMS que vous utilisez présentement, n'hésitez pas à me laisser savoir dans les commentaires ici-bas.