En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

10 erreurs à ne pas commettre sur les médias sociaux

Comme vous le savez surement, il existe des faux pas dans toutes les industries que ce soit dans celle de la mode ou bien du marketing. Les médias sociaux ne font pas exception puisqu’on peut y faire plusieurs erreurs.

Ainsi, je vous présenterai 10 erreurs à ne pas commettre sur les médias sociaux. N’ayez crainte! Tout le monde fait des erreurs. Il faut seulement savoir les repérer.

erreurs-medias-sociaux

1. Abuser des hashtags

Que ce soit sur Instagram, Pinterest, Facebook, Google + ou Twitter, il ne faut pas abuser des mots-clics (hashtags en anglais). Lorsque vous utilisez trop de hashtags dans une publication, c’est comme si vous faisiez du spam. On ne voit que cela et on n’a pas nécessairement envie de tous les lire. De plus, il se peut qu’en voulant tous les mettre, on ne sache pas lequel était le plus pertinent pour la publication et donc qu’on se positionne sur les mauvais mots-clés puisqu’un hashtag représente, la plupart du temps, le mot-clé ou les mots-clés que l’on désire mettre de l’avant avec cette publication.

Tentez plutôt de ne mettre qu'un ou deux hashtags et d'éviter ceux qui ressemblent à ceci : #nimportequoidanscegenrela.

2. Utiliser des hashtags tendances, mais non pertinents

Quelques marques seront portées à mettre des hashtags populaires et d’actualité dans le but que leurs publications aient une portée plus grande. Cependant, il s’agit là d’une mauvaise pratique et donc, d’une erreur à ne pas commettre, car si le mot-clic n’est pas pertinent et n’a aucun rapport avec la publication, il n’y a aucune raison de l’utiliser.

Lorsqu’une entreprise fait cela, non seulement elle aura une mauvaise réputation dans le milieu du marketing et même auprès de sa cible, mais elle n’obtiendra aucun résultat positif puisque les gens qui tomberont sur sa publication grâce à un mot-clé tendance n’en auront rien à faire si elle n’est pas en lien avec le hashtag. Bref, encore une fois, il s'agit de SPAM et ce n'est vraiment pas bien vu.

3. Ne pas inclure de photos ou d'images

Lorsque vous vous créez un profil que ce soit sur Facebook, Twitter ou LinkedIn, il est important d’inclure des photos, et ce, dans le but de paraître crédible auprès de vos personas et de votre clientèle. En effet, si vous n’avez pas de photo de profil, votre compte aura l’air non officiel ou bien abandonné. C’est la même chose si vous ne mettez pas de photo de couverture! Celle-ci devrait toujours être présente sur votre compte pour montrer votre cœur d’activité ou bien démontrer un aspect ou une valeur de votre entreprise en visuel. À titre d’exemple, plusieurs entreprises omettent d’inclure une photo de couverture à leur page d’entreprise sur LinkedIn, ce qui peut la faire paraître inactive.

À titre d'exemple, voici les pages d'entreprise de deux organisations similaires. L'une paraît bien mieux que l'autre. N'êtes-vous pas d'accord?

page d'entreprise linkedin

photo de couverture linkedin

4. Ne pas mettre de liens vers votre site web

Lorsque vous vous créez un compte, il est important d'insérer un lien vers votre site web afin que :

1. vos fans, vos clients et vos personas puissent visiter votre site web afin d'en savoir plus à votre sujet et soient en mesure de vous rejoindre;

2. votre compte paraisse officiel aux yeux de tous.

Il arrive encore que des entreprises ne mettent aucun lien vers leur site web et que leurs fans ne sachent même pas l'existence de celui-ci.

5. Ne pas inclure de liens dans vos tweets

Une erreur fréquente est de ne pas inclure de liens dans vos tweets. Il s'agit d'une opportunité à ne pas manquer. Vos publications Twitter peuvent avoir une très grande portée surtout s'ils sont partagées (retweet), mais s'il n'y a aucun lien dans celles-ci, vous venez de perdre plusieurs clics potentiels.

6. Laisser l'URL dans votre publication Facebook

Une des erreurs les plus fréquentes, et ce, chez une majorité des entreprises, est de laisser le lien dans le bloc de texte de la publication. Comme vous le savez surement, lorsque vous coller votre lien dans le bloc de texte, un apercu du lien apparaît. Il s'agit là de votre lien alors vous pouvez aisément supprimer celui que vous venez de coller dans le bloc de texte et ainsi y écrire que votre message. Il faut noter que bien souvent le lien que l'on colle dans la boîte de texte est long et rempli de chiffres qui peuvent faire peur à plusieurs. Si cet URL n'est pas personnalisé, vos fans pourraient penser qu'il ne s'agit pas d'un lien fiable, qui sait? Il est donc suggéré de le supprimer.

Cependant, quelques marques laissent un lien dans leurs publications. Pour savoir si c'est pertinent pour votre marque ou non, vous pouvez toujours faire des tests A/B en mesurant le nombre de clics sur chaque lien.
Voici ci-dessous deux exemples de publications ; l'une avec lien et l'autre sans.

publication-sans-lien

publication-avec-lien

7. Ne pas publier de contenu visuel sur Facebook

Lorsque vous publiez du contenu sur Facebook, ajoutez-y une photo ou une image, ça attirera davantage l’œil de vos fans. Il est dit que la plupart des gens répondent mieux à une information visuelle qu’à un texte seul. Si vous n’avez pas assez de visuels dans vos publications, les gens seront moins engagés et donneront moins de valeur à votre contenu.

Si, par exemple, vous parlez d’une toute nouvelle paire de chaussures qui vient de rentrer à votre boutique, mais que vous ne mettez pas la photo dans votre publication, ça n’aura vraiment pas le même effet. Une image amènera potentiellement beaucoup plus de commentaires et de partages.

8. Ne pas inclure une description à vos publications

Lorsque vous publiez un article de blogue, par exemple, n’oubliez pas d’y inclure une description contextuelle. On veut pouvoir comprendre ce qu’on pourra retrouver en cliquant sur le lien que vous avez publié. Si vous créez un tableau sur Pinterest ou bien seulement une épingle, n’oubliez pas d’y inclure, encore une fois, une description. C’est ce qui permettra de vous trouver grâce au moteur de recherche sur Pinterest et de donner une certaine portée à vos épingles. L’ajout d’une description fonctionne pour tout type de publications sur tous les médias sociaux.

Voici un exemple de ce qui devrait être fait :

description-facebook

9. Mélanger vos comptes professionnels et personnels

Vous est-il déjà arrivé de voir passer une publication étrange sur le fil d’actualité d’un compte d’entreprise? Eh bien, ça existe! Parfois, ceux qui gèrent les pages entreprises de leur compagnie sur les médias sociaux oublient de bien changer de compte lorsqu’il publie et peuvent partager un contenu qui n’est vraiment pas en rapport avec la compagnie. C’est alors qu’un petit malaise peut apparaître!

Faites très attention pour départager vos comptes professionnels de vos comptes personnels. Personne ne veut savoir votre vie personnelle s’il s’attend à avoir des informations relatives à une entreprise ou à l’industrie sur votre page ou votre profil. Par ailleurs, si vous êtes directeur d’une entreprise et que vous endossez le rôle de porte-parole et de communicateur pour votre entreprise, on s’attend à retrouver des informations pertinentes sur votre profil Twitter par et non pas une conversation personnelle avec votre femme, par exemple. Si vous désirez utiliser Twitter, par exemple, autant professionnellement que personnellement, vous pourriez vous créer deux comptes si, du côté professionnel, vous avez une grande notoriété dans votre domaine.

10. Ne pas répondre aux plaintes sur les médias sociaux

Une grave erreur que plusieurs entreprises font est de ne pas répondre aux commentaires négatifs et aux plaintes sur les diverses présences de la marque sur les médias sociaux. Il faut savoir que les médias sociaux peuvent représenter un canal où les fans et clients peuvent vous joindre. Il s’agit donc d’une place où l’on doit aussi faire du service à la clientèle, et ce, de la bonne manière puisque souvent les commentaires seront publics. Sachez que la pire chose à faire serait de supprimer lesdits commentaires ou de les ignorer complètement parce qu’on est frustré ou bien qu’on ne veut pas que tout le monde les voie.

Il est bien plus judicieux d’y répondre en offrant le meilleur service à la clientèle qui soit et ainsi essayer de tourner ce client mécontent en client satisfait et qu’en plus tout le monde puisse voir à quel point cette entreprise sait écouter et répondre à leurs clients lorsque ceux-ci ont des questions ou sont insatisfaits. Trop souvent, les entreprises suppriment les commentaires et c’est une mauvaise pratique. Vous pouvez toutefois supprimer les spams ou les insultes si ce n’est pas pertinent et que vous avez déjà tenté la discussion!

Bref, voici une courte liste d'erreurs courantes à ne pas commettre sur les médias sociaux. Évidemment, il en existe plusieurs autres. Je serais curieuse de connaître celles qui vous viennent à l'esprit. Laissez-moi savoir dans les commentaires ci-dessous!