Optimiser l’ergonomie de votre site web

14 septembre 2011  |  par Globalia

Optimiser l’ergonomie de votre site devrait être un souci constant. Quelques soient les circonstances, vous devez garder en tête que l’optimisation de la qualité d’utilisation du site ne s’effectue qu’en appliquant les bonnes pratiques de l’ergonomie web. Ainsi, tout projet web devrait prendre en considération les principes d’ergonomie et les intégrer dans la réflexion et la conception.

optimiser-ergonomie-site-web

Voici donc neuf bonnes pratiques à appliquer sur votre site web :

1. L’architecture du site est bien pensée

Structurer l’information de votre site revient à organiser votre contenu afin de le présenter à vos visiteurs. Il faut donc grouper les contenus et que ces groupements soient logiques. Autrement dit, il s’agit de structurer le contenu de votre site pour aider les internautes dans leurs recherches. Comment faire ? Pensez à mettre en avant les fonctionnalités les plus recherchées par les internautes. Vos menus doivent être signifiants et précis. Par conséquent, l’internaute doit être capable de deviner le type de contenus et choisir entre deux rubriques sans hésiter. Une architecture bien pensée se traduit par une navigation fluide et cohérente.

2. Les pages du site doivent être bien organisées

Essayez toujours de faire le ménage dans les pages de votre site. Les éléments inutiles perturbent la simplicité de la page. Privilégiez donc l’essentiel et épurez vos pages en éliminant les informations qui ne servent à rien et qui n’apportent rien d’intéressant à vos internautes.

3. Le site doit être cohérent avec lui même

L’emplacement des barres de navigation devrait être cohérent dans le site. Il ne faut surtout pas supprimer des éléments de navigation parce que l’internaute cherchera toujours à naviguer sur votre site de la même manière qu’il l’a fait sur la première page. Les mêmes fonctionnalités de navigation doivent être présentes sur l’ensemble du site.

4. Le site doit être cohérent avec les autres sites

Tenir compte des connaissances antérieures de vos internautes sur le fonctionnement d’un site Internet vous garantira de bénéficier d’une conclusion rapide : le site marche bien. Les utilisateurs s’attendent que tous les sites fonctionnent de la même manière. Acceptez donc de choisir la solution le plus adaptée à votre internaute et non celle qui vous semble la plus idéale ou compréhensible.

5. Le site informe de manière complète

Faites comprendre à l’internaute ce que vous pouvez lui apporter. Il ne doit pas avoir besoin de rechercher ou de réfléchir. Votre concept-clé pourra essentiellement vous aider à faire passer votre message et indiquer à l’utilisateur à qui il a affaire. D’autres éléments jouent aussi le rôle d’indice informationnel tels que les libellés de la barre de navigation sur votre site.

6. Le vocabulaire utilisé est choisi minutieusement

Trop souvent les concepteurs de sites Internet ont tendance à employer un langage obscur pour les utilisateurs. Parlez donc correctement à votre internaute en utilisant un vocabulaire qu’il sera à même de connaître et de comprendre. Ne jouez surtout pas sur l’ambiguïté et utilisez des mots qui donnent une information précise.

7. Le site est conçu pour assister l’internaute

Dirigez au mieux votre internaute grâce à l’organisation et la visibilité des objets, actions ou options.
Ainsi, vous devez réussir à indiquer ce qui est ou non cliquable en vue d’inciter l’internaute à agir. Par exemple, les phrases rédigées à l’infinitif ou à l’impératif et les images du produit doivent forcément être cliquables. Cliquer rapidement et facilement sur les éléments permet d’optimiser la navigation sur votre site. Cela fait en sorte que l’internaute ne perd pas son temps. Votre site doit aussi prévoir la gestion des erreurs au moment où l’internaute s’écarte du chemin idéal, et l’aider à les rectifier. Vous pouvez, par exemple, éviter les erreurs grâce à l’indication des champs obligatoires sur votre formulaire. La taille des champs représente également un indice du type de données attendu et permet par conséquent de réduire les erreurs.

Les tests utilisateurs effectués sur une interface existante vous aident à comprendre les raisonnements et les besoins des internautes, et vous permettent de fournir des fonctionnalités et des actions qui assistent l’internaute lors de son expérience utilisateur.

8. L’internaute a le contrôle sur le site

Le site ne doit jamais agir à la place de l’internaute. Veillez à laisser le contrôle total aux internautes pour les actions engageantes, telles que l’ajout au panier. Même lorsque l’internaute se trompe, n’intégrez pas de façon excessive dans la correction de l’erreur et laissez le la rectifier.

9. Le site satisfait à ses utilisateurs

Satisfaire ses utilisateurs nécessite de prendre en considération plusieurs critères dont l’expérience utilisateur, l’utilité et la fiabilité technique. Vous devez fournir un site utile qui permet aux internautes d’atteindre leurs objectifs. Le site doit augmenter la perception de l’utilisabilité et enrichir l’expérience utilisateur. Il doit être aussi fonctionnel et fiable.

Et de votre côté, pensez-vous avoir besoin de ses pratiques une fois que votre site web est conçu ?

Retour au blogue