En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

10 pistes pour optimiser le SEO de votre site e-Commerce

Le développement d’un projet web nécessite toujours une réflexion et un budget alloué en référencement. En effet, disposer d’un site performant et compétitif est une chose, mais il aura besoin de visibilité pour enregistrer du trafic et des ventes. Pour s’assurer de l’achalandage, le choix de la localisation est primordial pour un commerce physique. Sur le web, cela se traduit par un positionnement sur des “mots clés” liés à votre activité et à une bonne indexation des moteurs de recherche. De nombreux leviers sont à prendre en compte pour améliorer votre référencement, voici donc dix pistes de réflexion.

optimiser-seo-site-e-commerce

1. Le comportement des moteurs de recherche

Pour comprendre le référencement, il faut tout d’abord étudier le comportement des moteurs de recherche. L’objectif de ces derniers est d’offrir des résultats toujours plus pertinents aux requêtes de leurs utilisateurs. Bien que les algorithmes évoluent régulièrement, le billet de Victoria Edwards de Search Engine Watch nous rappelle, leurs quatre piliers élémentaires pour évaluer la pertinence des pages de chaque site:

  • - Le contenu: Le positionnement des mots clés à travers le contenu des pages et des balises de référencement, les liens internes et la qualité des contenus.
  • - La performance technique: Le codage du site et le temps d’affichage.
  • - La notoriété: les liens légitimes pointant vers votre site, les médias sociaux et la réputation auprès des sites à forte exposition.
  • - L’expérience utilisateur: L’accessibilité et la structure du site, le temps de navigation, le taux de rebond, la sécurité du site, etc.

2. Réaliser une étude de mots clés

L’erreur habituelle consiste à vous positionner sur des mots clés que vous appréciez ou qui vous semblent en relation avec votre contenu alors que ces derniers sont finalement peu recherchés par les visiteurs. Il faut vous mettre dans la peau de vos visiteurs pour entreprendre ce processus de recherche et d’analyse de mots clés appropriés. L’objectif est de définir les requêtes mensuelles les plus fréquentes en lien avec le thème de votre activité et de vos produits. L’outil Google de planification de mots clés peut vous aider à déterminer les tendances de recherches associées à un mot. La recherche sémantique d’une requête peut aussi vous donner d’autres pistes.

Google Keyword planner

Cette étude est ainsi indispensable pour définir la stratégie de contenu et de communication à entreprendre. Elle vous aidera à positionner efficacement votre site sur votre marché et sur les moteurs de recherche.

Si votre site web est récent et que votre domaine ne recueille que peu d’autorité, il est inutile de miser tout votre référencement sur des mots très concurrentiels. En effet, Google accorde de l’importance à l’ancienneté et l’autorité des acteurs établis depuis plusieurs années. Il s’agit d’un élément de confiance et de sécurité aux yeux de Google. De plus, ces sites ont pu travailler fortement leur référencement au gré des années. Il est alors préférable que vous vous positionnez sur des termes moins concurrentiels, pour lesquels il vous serait plus simple d’être visible. Il s’agit le plus souvent de mots clés de longue traîne (long tail), c’est-à-dire des phrases ou associations de mots clés peu recherchés, mais qui sont en revanche très qualifiés.

Exemple de mots clé large: téléviseur LCD
Exemple de mots clés de longue traîne (long tail): téléviseur LCD 54 pouces SONY

3. Les balises de titre et de meta description pertinentes et uniques

Pour rappel, ces deux éléments sont la porte d’entrée vers votre site. Il s’agit des premières informations visibles par les internautes sur les résultats de recherche. En guise de comparaison, elles sont similaires aux informations visibles depuis la devanture d’un restaurant. Le restaurant communique auprès des passants à travers le nom de son enseigne, l’ardoise de son menu et l’atmosphère qui semble imprégnée depuis l’extérieur. Considérez donc qu’il en est de même avec ces balises pour communiquer efficacement avec les internautes. Il est donc nécessaire de les optimiser pour les inciter à privilégier un clic sur votre page et non pas celle d’un concurrent.

Méta-titres et Méta-descriptions

Cette opportunité s’avère intéressante lorsque l’on observe le comportement des autres acteurs. En effet, ils sont peu nombreux à développer ces balises et lorsqu’elles le sont, celles-ci sont le plus souvent dupliquées à l’ensemble de leurs pages. Ceci tend alors à limiter la pertinence de la description vers la page de contenu, or Google considérera alors que cette duplication vient limiter l’expérience utilisateur. Mettez ainsi toutes les chances de votre côté, en intégrant deux à trois mots clés pertinents avec votre contenu dans ces balises. Lorsqu’un ou deux mots clés d’une requête utilisateur coïncident avec le contenu de vos balises, ces mots clés s’afficheront alors en gras.

Pour plus d’information sur ces éléments, je vous invite à consulter le billet de Sébastien Tremblay au sujet des bases pour bien débuter son référencement.

4. Construire efficacement son maillage interne

Le maillage interne renvoie à la structure du site et à la gestion interne des liens entre vos pages. Le but de cette pratique en référencement est de transmettre équitablement la popularité acquise par certaines pages vers d’autres pages de votre site web, lesquelles sont moins visibles (notamment les pages profondes). Un bon maillage interne doit à la fois améliorer votre positionnement et votre taux de conversion.

La page d’accueil et les pages de catégories sont généralement les pages qui reçoivent le plus de liens internes et extérieurs (backlinks). Elles sont donc les pages d’entrées les plus populaires de votre site. L’organisation interne des liens permet ainsi de redistribuer la popularité de ces pages.

Cette pratique nécessite une architecture réfléchie de votre site, une corrélation thématique de l’information entre vos liens et enfin l’utilisation d’ancre de liens appropriés (le texte cliquable d’un lien qui apparait à l’écran).

5. La gestion des contenus dupliqués

Un contenu est considéré comme dupliqué dès lors qu’il reprend la quasi-totalité d’une page ou parfois un simple paragraphe et que celui est accessible à partir d’une adresse URL différente. Les sites de marchands sont énormément exposés à ce type de problèmes pour leurs pages de catégories et leurs pages produits. En effet, il est fort probable qu’un produit puisse appartenir à plusieurs catégories, ou être apparenté à plusieurs paramètres, ce qui vient alors rapidement augmenter le nombre de pages et donc d’URL à indexer pour un même contenu.

  • - votresite.com/nom-du-produit
  • - votresite.com/category1/nom-du-produit
  • - votresite.com/category1/sous-categorie2/nom-du-produit
  • - votresite.com/category1/sous-categorie1/nom-du-produit

Plus un produit est accessible à travers diverses URL et plus le risque de dilution des liens entrants est grand. Or cette dilution est totalement néfaste au référencement du produit. Généralement, les moteurs de recherche choisissent l’URL qui leur semble la plus pertinente pour l'afficher dans leurs résultats.

Il faut alors prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’indexation de certaines pages, ou mieux encore, transférer la popularité des pages dupliquées pour un même produit vers une URL unique. Il existe notamment plusieurs solutions pour y remédier: les redirections 301 ou les URL canoniques.

6. Améliorer la vitesse d’affichage de votre site

Outre l’aspect positif d’un site fluide sur l’expérience utilisateur, les moteurs de recherche y accordent aussi de l’intérêt dans leurs critères de référencement naturel. Ainsi, Google vous encourage à optimiser la performance (la rapidité d'exécution du code de chaque page) de votre site. Les pages qui s'avèrent lentes sont dorénavant pénalisées au bénéfice des pages au temps de chargement rapide.

Un temps de chargement trop long est pénalisé par les moteurs de recherche

Un site est performant lorsqu’il se charge en moins de 3 secondes lors de la première visite d’un internaute. Une étude de 2011 menée par Kissmetrics indique que près de 40% des visiteurs quittent un site web dès lors que celui-ci met plus de 3 secondes à s’afficher correctement. Le délai de tolérance s’avère plus long pour les navigations sur mobile.

Votre site est-il aussi performant? Utilisez donc l’outil gratuit Pingdom pour tester la rapidité de votre site. Cet outil permet aussi de comprendre comment et dans quel ordre s’affiche votre page. Les outils Google pour les Webmasters proposent aussi cette fonctionnalité. Vous pourrez ainsi identifier les principaux éléments qui posent problème: Serveur Web, Absence de cache de fichiers statiques, le poids et le format des images, etc.

7. Développer un blogue interne

La gestion active d’un blogue peut être décisive dans la performance de votre référencement. Tout comme votre site web, il doit lui aussi être optimisé pour être visible. Un blogue entretenu correctement présente alors de nombreux avantages pour une boutique e-commerce. En effet, il est souvent difficile de produire et de développer du contenu différent entre les pages produits et catégorie de produits. Ainsi le blogue vous permet de disposer d’une fenêtre rédactionnelle libre pour présenter l’évolution de votre activité et de ses produits avec davantage de détails, de médias, ou encore des contenus divers et variés. Cette fenêtre vous offre ainsi l’opportunité de vous positionner sur de nouveaux mots clés. Les effets SEO attendus se résument ainsi:

  • - La création de liens internes vers les pages de produits.
  • - Une nouvelle source de mots clés et une diversification du trafic
  • - Générer de l'intérêt pour vos billets ou vos campagnes promotionnelles (ex: jeux-concours) et ainsi obtenir des liens retours (backlinks)

8. Importer votre catalogue et vos contenus sur les médias sociaux

Depuis peu, les réseaux sociaux sont devenus une nouvelle composante SEO. Google y trouve notamment par ce biais un nouveau moyen de mesurer la popularité de votre site web à travers les partages, les votes et les commentaires de vos contenus. Les abonnés deviennent ainsi des relayeurs à la création de liens en partageant vos contenus. Il est donc nécessaire de faciliter le partage de vos contenus, en optimisant leur affichage et ainsi leur description. Le protocole Open Graph est un ensemble de balises très similaires aux balises méta de référencement de vos pages (balise méta). Une fois que les balises d’un contenu sont renseignées, elles permettront aux réseaux sociaux de mieux afficher un lien partagé par les utilisateurs depuis votre site ou votre blogue.

9. Se positionner sur le multi canal

Les moteurs de recherche ne s'intéressent pas uniquement aux pages de votre site web. Ils indexent des photos, vidéos, actualités, statuts et bien plus, vous offrant ainsi de nombreuses possibilités de vous différencier de la concurrence. Google s'y intéresse fortement en proposant une pléiade de services: Google Image, YouTube, Google+ Local, etc.

Tout comme le contenu d’une page, une image peut elle aussi être optimisée pour être davantage visible sur les moteurs de recherche (Ex: Google Image). Tirez donc votre épingle du jeu avec vos images d’enseigne et de produits. Le nom de l’image, ses balises attributs, la taille et qualité de l’image sont notamment des critères pris en compte. De belles images référencées auront aussi pour effet de favoriser le taux de clic vers votre site.

Les vidéos sont elles aussi indexables, donnez-leur de la visibilité pour en rentabiliser leur coût de production. Proposer des Titres et descriptions accrocheurs en y insérant des mots clés pertinents. Pensez à monter une stratégie de liens avant de référencer votre vidéo sur une plateforme.

Dans un précédent billet, j’évoquais la pertinence du référencement local pour un commerce de proximité. Les pages professionnelles Google+ Local (Google Places) sont ainsi un excellent moyen de vous positionner pour des recherches locales. Les avis et notes laissés par les internautes sur votre page Goole+ Local ou sur des plateformes de recommandations d’avis (tel Trip Advisor) sont fortement pris en considération par Google et ont ainsi un impact sur le positionnement de votre site dans les recherches locales.

10. Le référencement est un travail sur le long terme

Le référencement demande de la continuité pour obtenir des résultats convaincants. Il ne s’agit pas d’une pratique à entreprendre une fois pour obtenir un effet immédiat, mais bien d’un travail de suivi à long terme.

Vos concurrents actuels et futurs ont pour objectif d’aller chercher plus de parts de marché, impliquant donc une rivalité au quotidien sur le positionnement des mots clés. De plus, les algorithmes des moteurs de recherche évoluent rapidement, requérant une adaptation de vos stratégies pour surfer sur de nouvelles opportunités. Aussi, la notoriété de votre site web se crée avec le temps par la création de contenu de qualité et le développement de liens pointant vers votre site.

Il s’avère que bien trop souvent, le temps et les capacités techniques sont les éléments qui freinent l’optimisation du référencement d’un site marchant. Prenez donc le temps d’y repenser, et trouver le professionnel qu’il vous faut pour y remédier.