En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

Réseaux sociaux : 10 grandes tendances pour 2021

Téléphone et réseaux sociaux

Pour bien comprendre les grandes tendances de 2021 en ce qui concerne les réseaux sociaux, il faut tout d’abord se pencher sur ce qui est arrivé cette année. En effet, les événements de 2020 auront un grand impact sur les médias sociaux l’an prochain. On pense notamment aux feux en Australie cet hiver, à la pandémie mondiale, au mouvement de dénonciation #MeToo, aux élections mouvementées et j’en passe.

Puisque l’année 2020 tire à sa fin (enfin) voici à quoi vous attendre, selon l’étude menée par Talkwalker, en ce qui concerne les réseaux sociaux pour l’année 2021. 

1. La montée en popularité du remixing

Le remixing est une forme d’évolution du contenu généré par les utilisateurs, soit le User Generated Content. Le remixing consiste à prendre du contenu déjà existant et à se l’approprier en changeant parfois quelques petits détails. 

Cette nouvelle méthode de création de contenu a été largement popularisée grâce aux plateformes Tik Tok et plus récemment grâce à Reels de Instagram, qui permettent de créer de courtes vidéos que les utilisateurs s’amusent à copier en ajoutant souvent leur touche personnelle. 

Application Tik Tok

Crédits photo : Unsplash

Tik Tok a d’ailleurs connu une augmentation de son utilisation lors du confinement du printemps 2020, alors que les utilisateurs avaient besoin de se connecter les uns aux autres et de vivre ensemble cette période pour le moins particulière. 

Le remixing devrait d’ailleurs perdurer en 2021, même lorsque la situation de la covid s’améliorera (gardons espoir 🌈 ), car elle répond à deux besoins, soit le besoin d’appartenance à un groupe et le besoin d’individualité. 

2. Les memes


Les memes ne datent pas d’hier, mais ils ont connu une croissance particulièrement importante dans les dernières années. En effet, ils envahissent de plus en plus les réseaux sociaux et les cercles d’amis. D’ailleurs, on retrouve aujourd’hui de nombreux comptes dédiés aux memes sur Instagram, ce qui est contradictoire puisque ce média encourage l’esthétique, donc des pages au fini léché, soit l’opposé de la culture du meme.

Mais qu’est-ce qu’un meme et pourquoi un tel engouement? Les memes sont des images que l’on retrouve sur Internet, créées par les utilisateurs. Les memes permettent aux gens de s’exprimer avec humour et de façon bien souvent sarcastique. Les memes font aussi partie des pratiques de remixing, car de nombreux utilisateurs reprennent des memes déjà existants et se les réapproprient. 

En voici un exemple :

 Meme de Academos   Meme de Allo Prof

Memes tirés des comptes Instagram de @Academos et @Alloprof.

D’ailleurs, tel qu’illustré ci-dessus, les memes sont une excellente opportunité pour les marques d’engager la communication avec leurs utilisateurs plus jeunes et de se présenter en tant que compagnie moderne qui n’a pas peur du ridicule. Les memes sont aussi un excellent moyen de faire découvrir son entreprise, car ils sont souvent largement partagés. En effet, selon Talkwalker : « 55 % des 13 à 35 ans envoient des mèmes au moins une fois par semaine. » Finalement, les memes constituent un excellent exercice pour se mettre dans la peau de ses abonnés. 

Par contre, il faut être prudent, car les memes peuvent parfois être mal interprétés ou aborder des sujets sensibles. Un mauvais meme pourrait avoir un grand impact négatif sur la réputation d’une marque, compte tenu de la rapidité avec laquelle les contenus sont partagés en ligne, surtout s’ils sont jugés de mauvais goût ou inappropriés.

3. Le marketing de nostalgie

La troisième tendance marquée de 2021 sera le marketing de nostalgie. Le marketing de nostalgie se caractérise par des communications en lien avec le bon vieux temps. Ce type de marketing à pour but d’exploiter des sentiments de nostalgie ressentis par une génération en particulier. 

Cette stratégie permet notamment de bâtir un lien émotionnel entre un consommateur et une marque, mais aussi de rappeler des souvenirs heureux qui font oublier le contexte actuel.

Cette année, pendant le confinement, ce sont les milléniaux qui ont principalement répondu à ces stratégies, étant particulièrement anxieux par rapport à la crise sanitaire, mais aussi en ce qui concerne les enjeux environnementaux. 

Leur besoin de réconfort s’est fait sentir et les analystes ont pu noter une augmentation de 88% de l’utilisation des mots-clics en lien avec la nostalgie, passant d’environ 13 000 à 24 4000.

Deux gros joueurs se sont notamment servis de ce type de marketing récemment, soit Netflix qui a lancé la série Stranger Things qui s’appuie sur la nostalgie des années 80 ou encore Marvel qui incluent de plus en plus des chansons rétro, notamment dans la série de films The Guardians of the Galaxy

Logo de la série Stranger Things

Crédits photo : Netflix. Le simple logo de l’émission représente parfaitement le style des années 80.

4. Le marketing conversationnel

Les réseaux sociaux sont le moyen ultime d’engager la conversation avec les utilisateurs. C’est d’ailleurs le moyen de prédilection pour rejoindre les consommateurs où ils sont et au moment de leur choix. En outre, ils permettent d’orienter la conversation, de bâtir la confiance et d'attirer de nouveaux clients potentiels. 

Cependant, les consommateurs ne sont pas stupides. Ils sont assaillis de nombreuses publicités ciblées et voient clair dans le jeu des compagnies. Ainsi, pour créer un lien de confiance avec ces utilisateurs de plus en plus méfiants, les marques ont commencé à se tourner vers le marketing conversationnel, soit un type de marketing axé sur des valeurs, des problématiques ou des enjeux sociaux et pas simplement sur un produit.

Ce type de marketing, qui connaît de plus en plus de popularité et qui sera amené à perdurer en 2021, est une forme d’inbound marketing, et repose sur des valeurs de transparence, d’empathie et d’authenticité. 

Le tout consiste à bâtir des vraies connexions d’humain à humain et non pas de marque à consommateur. 

5. Marketing et gamers

Cette année, compte tenu de la situation, les gens ont de plus en plus besoin de se divertir et de s’évader. La compétition est féroce sur les réseaux sociaux pour l’attention et les précieux likes ou commentaires des utilisateurs. Pour ce faire, les marques doivent se tourner vers de nouvelles pratiques, comme les jeux vidéo ou encore la réalité augmentée. 

À cause du confinement, les gens se sont tournés vers les jeux vidéo comme source de divertissement et d’évasion. À cet effet, selon l’étude de Talkwalker, en juillet 2020 4,12 millions de personnes s’identifiaient en tant que gamers, soit 30% plus que l’année précédente. 

En outre, nombreux sont ceux qui ont su saisir l’opportunité que cela représente, soit en s’associant avec des influenceurs dans le domaine du jeu vidéo ou encore en faisant la promotion de produits auprès de ces communautés. Ce fut d’ailleurs le cas de, Warner Bros qui a diffusé la bande-annonce du film Tenet lors d’un événement virtuel de Fortnite.

De plus en plus de compagnies utilisent donc des méthodes de gamification pour valoriser leur contenu ou se servent de nouvelles technologies, comme la réalité augmentée ou la vidéo 360 pour interagir avec les consommateurs. À cet effet, de nombreuses compagnies ont investi dans la création de filtres de réalité augmentée, disponibles dans les stories sur Instagram ou SnapChat. 

Image de filtre en story Instagram

Crédits photo : Tech Crunch

Une autre compagnie qui utilise ce genre de techniques est l'application Duolingo, qui est une application pour apprendre de nouvelles langues. Pour ce faire, Duolingo a adapté son application en y intégrant de la gamification, pour transformer l'apprentissage en jeu et faire en sorte que les utilisateurs soient plus engagés. Voilà pourquoi ils ont inclut dans l'application des points de vie, des niveaux, de l'argent virtuel et des prix.

Application Duolingo qui utilise la gamification

Captures d'écran de l'application Duolingo. Dans le haut on voit la couronne qui correspond aux niveaux accomplis, le nombre de jours consécutifs durant lesquels le joueur a joué et les points de vie.

6. Le retour aux sources pour le marketing

Nombreux s’entêtent à dire que les vieilles pratiques de marketing sont désuètes, mais les faits démontrent le contraire. D’ailleurs, pendant la pandémie, de nombreuses marques ont repris de vieilles habitudes en envoyant des infolettres, en créant des podcasts ou encore en prenant simplement le téléphone pour appeler leurs clients actuels et potentiels. 

Selon l’étude, « En 2020 en France, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, tandis que les mentions de newsletters ont augmenté de 14 % pendant le confinement. »

Ces méthodes de marketing, classifiées de à l’ancienne, perdureront d’ailleurs en 2021 selon l’étude. On peut donc s’attendre à voir de nouveaux podcasts voir le jour de même qu’un regain au niveau du marketing par courriel et par message texte. 

7. Le social selling

Le social selling c’est l’art de créer une relation de confiance entre une marque et un client potentiel. En effet, les gens ont plus tendance à acheter des produits s’ils ont confiance en une marque où s’ils leur sont référés par une personne de confiance. 

Pour se démarquer, les marques doivent donc bâtir des relations avec leurs abonnés. Le tout de façon authentique. Le marketing d'influence, soit engager une personnalité connue pour présenter un produit ou une marque, fait partie du social selling et est toujours aussi populaire. Par contre il faut faire attention, car les internautes reconnaissent rapidement les publicités et le placement de produit, notamment dans les partenariats avec les influenceurs qu’ils adorent et admirent.

Puisque les réseaux sociaux sont une excellente plateforme pour engager la conversation entre les marques et les internautes, on peut s’attendre à voir de plus en plus de shopping social en 2021.

8. La lutte contre la désinformation

Toujours plus d’information circule sur Internet, notamment en cette année particulière avec la Covid. On a donc vu surgir de nombreuses nouvelles erronées, des remèdes faussement miracles, une myriade de courriels frauduleux et mensongers, de même que toutes sortes de théories du complot. En tant que compagnie, il est donc très important de s’assurer que l’information transmise est véridique pour ne pas encourager et propager des fausses nouvelles, contribuant ainsi  à la désinformation. 

Arrêtons la désinformation sur les réseaux sociaux

Crédits photo : Unsplash

D’ailleurs, avec les réseaux sociaux la propagation de contenu et de fausses nouvelles est grandement accélérée. Il est donc primordial d’accorder une grande importance à la qualité du contenu partagé. 

Les internautes sont à l’affut des fausses nouvelles et n’ont pas peur de vérifier les sources. Alors, assurez-vous de publier du contenu de qualité et véridique, car sinon cela pourrait nuire à votre image.

9. S'impliquer auprès d'audiences socialement responsables

Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à divers sujets d’actualité, comme l’environnement, le mouvement #MeToo, les droits des personnes racisées, la santé mentale, l’égalité des sexes, les droits des animaux et des centaines d’autres choses. Ils cherchent d’ailleurs à encourager des marques qui vont se positionner et soutenir des mouvements du genre ou partager les valeurs de leurs clients.

En 2021, plus que jamais, les marques doivent donc prendre position et afficher leurs valeurs puisque les consommateurs sont en quête de sens et consomment de plus en plus en fonction de leurs valeurs.

10. Le client est roi 👑

Pas de changement à ce niveau, mais il ne faudrait surtout pas l’oublier : le client est roi et il doit être au centre de vos stratégies marketing. Ce type de marketing a d’ailleurs pris de plus en plus d’importance, notamment grâce aux réseaux sociaux et surtout grâce au Big Data, soit la collecte massive de données sur les utilisateurs.

Ainsi, les marques ont le potentiel d’en connaître toujours plus sur leurs consommateurs, ce qui est un excellent moyen d’adapter ses produits et ses services pour répondre toujours mieux aux besoins et aux attentes de ses clients. 

Voilà ce qui fait le tour des grandes tendances à surveiller pour l’année à venir sur les réseaux sociaux. Si vous devez retenir une chose, c’est de toujours garder votre client au centre de vos stratégies et d’avoir à cœur ses besoins et de considérer ses valeurs. L’idée n’est plus de vendre à tout prix, mais plutôt de créer des connexions authentiques et humaines. 

Pour en savoir plus sur les tendances de 2021 en ce qui concerne les médias sociaux, consultez le rapport sur les tendances des médias sociaux de 2021.

Pour développer des stratégies marketing qui vont dans ce sens et en apprendre plus sur la méthodologie du marketing inbound, contactez un expert chez Globalia, il nous fera plaisir de vous accompagner!

Bouton prendre rendez-vous