En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

Refonte d'un site web: 10 questions à se poser

Réussir sa refonte de site web lorsque l'on n'est pas expert en la matière peut ressembler à un casse-tête chinois et faire peur. On sait qu'il faut le faire, mais on bloque, ou on se fait avoir : prix trop élevé, délais élargis, des experts pas vraiment experts, etc.

Voici 10 questions auxquelles vous devriez répondre afin de bien réussir votre refonte de site web, de maximiser vos chances de réussite et limiter vos coûts de réalisation.

→ Téléchargez le guide complet pour réussir la refonte de votre site web grâce  au Growth-Driven Design

1. Pourquoi faire une refonte de son site web au fait ?

La première question à se poser avant même de se lancer dans la refonte d’un site est « Quel est le but de réviser au complet mon site web? ». Plusieurs raisons peuvent vous pousser à réviser votre site (ex. : manque certaines sections pertinentes, l'apparition de certains services que je n’offrais pas par le passé, site visuellement désuet, etc.), mais pourquoi recommencer tout de zéro ?

Le web est un environnement en constante évolution qui repousse les limites chaque jour, chaque heure, chaque seconde. Pour rester « au goût du jour », vous devez constamment suivre ces évolutions et les appliquer à votre site. Malheureusement, il n’est pas toujours évident de se tenir informé sur tout ce qu’il se passe, et encore moins facile d’obtenir les budgets nécessaires pour constamment réviser son site web. Pourtant, la façon la moins coûteuse en ressources (humaines, monétaires et technologiques) d'avoir un site web à jour et performant est de ne pas miser sur une mégarefonte, mais plutôt de toujours optimiser son site web en fonction de vos besoins qui évoluent et des résultats générés. Il est possible d'arrêter de toujours refaire son site web grâce à la méthodologie du growth driven design!

processus-growth-driven-design.png

N’oublions pas non plus que le web est encore trop souvent considéré comme une dépense et non pas un investissement. Beaucoup de sites sont donc laissés à l’abandon, et ne répondent pas aux exigences des nouveaux navigateurs, aux nouvelles performances des réseaux internet et aux besoins de satisfaire aux différentes tailles d’écran.

Aussi, votre position face au web a probablement évoluée, ainsi que votre stratégie d’entreprise et de communication face aux outils en ligne. Le web est désormais un élément essentiel pour augmenter votre nombre de leads et de clients. Il est donc primordial de commencer par bien définir votre stratégie web afin qu’elle s’aligne avec votre stratégie d’entreprise. Je vous invite à lire l’article suivant pour vous aider: Pourquoi investir dans sa stratégie web!

2. Quels sont mes objectifs d’affaires ?

Le site web d’une entreprise, que ce soit un site e-commerce ou un site informationnel n’est qu’un outil parmi tant d’autres permettant à une compagnie de rejoindre et d'engager des clients potentiels afin de les accompagner dans leur processus les menant à l'achat de vos produits et services. Le site web n’est pas une fin en soi.

Il faut donc commencer par penser à votre stratégie globale d’entreprise avant de définir votre stratégie web.

Quels sont vos objectifs d’affaires?

  • Augmenter vos profits de 100% dans les 6 prochains mois?
  • Conquérir un nouveau marché?
  • Diminuer vos coûts opérationnels?
  • Réduire le cycle d'achat en éduquant mieux vos clients?

Avoir des objectifs d’affaires clairs va vous aider à éclaircir votre vision! Il faut que ces objectifs soient « SMART », c’est à dire : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et
Temporellement identifiés. Voici un exemple d’objectif SMART : augmenter mes ventes mensuelles de chandails en ligne de 3% au Québec d’ici le 1er décembre 2014.

Une fois vos objectifs d’affaires définis, attardez-vous à identifier les moyens pour atteindre ces objectifs et les outils à votre disposition. Comment le web et votre site web vont-ils vous aider?

3. Qui sont mes visiteurs actuels ? Souhaités ?

Même si vous pensez que votre site est complètement désuet, dites-vous que vous en avez un, et que c’est un bon début! Alors, ne jetez pas tout trop vite!

En effet, votre site actuel peut vous apprendre beaucoup de choses sur vos visiteurs d'aujourd'hui et vous aider dans le développement de votre prochaine plateforme. Si vous n’avez pas d’outils d’analyse en place sur votre site, je vous invite à en mettre un au plus vite. C’est simple et gratuit. Google Analytics est un excellent outil qui satisfera à la grande majorité d’entre vous.

À partir des données recueillies grâce à votre outil d’analyse, vous serez capable de tirer quelques conclusions intéressantes sur vos visiteurs actuels, par exemple :

    • Quels fureteurs utilisent-ils?
    • D’où viennent mes visiteurs?
    • Combien ai-je de visiteurs journaliers? (très utile pour évaluer la performance d’une future refonte)
    • Ai-je une saisonnalité sur mon site web? (permets notamment de déterminer le meilleur moment pour faire votre refonte)
    • Quels moyens utilisent-ils pour naviguer sur mon site (mobile, desktop, tablette...)?

Une fois ces données extraites, demandez-vous si ces profils représentent vos consommateurs/clients réels, ou encore ceux que vous souhaitez rejoindre. C’est à ce moment qu’il sera très intéressant de définir vos personas, reflétant votre segmentation du marché.

fly_blog_persona1.jpg

4. Que doit-on retenir de votre ancien site web ?

Un peu plus haut, je vous ai conseillé de mettre en place un outil d’analyse au plus vite sur votre site, si ce n’était pas déjà le cas. Cet outil va aussi vous permettre d’analyser le comportement de vos visiteurs actuels et ainsi comprendre les choses que vous faites bien, et celles que vous faites mal :

  • Quelles sont les pages les plus visitées?
  • Quel est votre taux de rebond et de sortie pour chacune de vos pages critiques?
  • Ai-je un comportement similaire de la part de tous mes visiteurs?
  • Quels sont les tunnels de conversion les plus courants? (chemins de navigation)
  • Quels contenus ou fonctionnalités sont le plus utilisés?

Toutes ces données vous aideront à conserver ce qui est bon et éliminer ce qui est mauvais!

5. Qui va réaliser le développement de mon site web ?

Une fois vos stratégies, objectifs et personas définis, vous êtes prêts pour débuter… enfin presque. Il faut maintenant savoir qui va s’occuper du développement de votre site web.

Quelques questions qui peuvent vous aider :

  • Avez-vous les compétences internes pour vous occuper du développement et vous assurer que le site va satisfaire aux exigences du web actuel et futur?
  • Êtes-vous aptes à gérer et superviser un développement de site web?
  • Connaissez-vous toutes les étapes nécessaires au bon déroulement du développement d’un site web? - Avez-vous la compétence interne pour faire le design du site web (et je ne parle pas d’un design "print"! Je parle d’un design web!) ou êtes-vous à l’aise d’acheter des templates tout faits?

Si vous répondez non à la majeure partie de ces questions, je vous invite à vous entourer d’une agence qui saura vous aider et s’assurer de vous livrer un produit à la hauteur de vos exigences!

Dans tous les cas, libérez-vous suffisamment de temps pour superviser le développement du projet et vous assurer que tout s'aligne dans la direction souhaitée. Que ce soit un développement interne ou externe, vous devez choisir une période de l'année où vous serez disponible pour un grand nombre de réunions et de questionnements.

6. Quel gestionnaire de contenu (CMS) devrait-on privilégier ?

Pourquoi choisir un CMS? Ce sont des outils vous permettant de gérer « facilement » le contenu de votre site web, sans avoir à manipuler le code source du site et ainsi risquer une erreur fatale. Un CMS va vous permettre de créer, modifier et supprimer des pages facilement sans avoir à repasser par un développeur. Considérez aussi que la tendance est à la production de contenu pertinent : il faut donc pouvoir publier de nouveaux articles de blogue et de nouvelles pages très facilement et à moindres coûts!

Il existe un grand nombre de CMS qui ont tous leurs forces et leurs faiblesses. En fonction de votre stratégie, votre budget et de vos objectifs, un CMS devrait se démarquer des autres. Par exemple, si vous désirez faire du commerce électronique vous devriez aller davantage vers un CMS comme Magento ou Shopify alors que si vous désirez faire du lead generation et nurturing, vous devriez opter pour HubSpot CMS.

7. Qui sera responsable du contenu à produire pour le site web ?

Produire le visuel d’un site web et développer la plateforme sont des choses qui peuvent s'avérer plus difficiles que prévu. En revanche, c'est le contenu que vous allez présenter à vos visiteurs qui fera la plus grande différence et qui se fera souvent le plus attendre. Plus le contenu sera pertinent et intéressant, plus grandes seront vos chances de convertir vos visiteurs en clients.

Il faut savoir aussi que les moteurs de recherche comme Google et Bing positionnent les sites web en fonction de leur pertinence! Plus votre contenu (textuel et visuel) est bon, meilleures seront vos chances d’obtenir des visites!

Le contenu peut être rédigé entièrement par vous ou par un fournisseur. Par contre, il est toujours mieux de faire affaire avec une agence de stratégie pour déterminer les requis au niveau du référencement naturel si on veut que notre site ait un impact.

8. Quel est mon budget pour ce projet et comment le considérer comme un investissement?

Parlons budget maintenant : tout travail mérite salaire. Quelle valeur attribuez-vous à votre site web? Quels sont les objectifs que vous avez définis pour votre nouvelle plateforme?

Plus vos objectifs sont élevés, plus grand sera le travail à accomplir. Évidemment, la nature et l'implication de votre entreprise vont grandement faire varier le prix du développement. Par exemple : Si vous vendez une grande variété de produits, et que vous voulez avoir un site e-commerce performant, il faudra mettre un plus gros investissement sur votre site qu’une petite compagnie offrant un service plus localisé.

De plus, il faut évaluer le retour sur investissement potentiel que vous allez obtenir grâce à votre nouvelle présence et investir de manière réaliste tout en vous gardant du budget pour attirer des visiteurs. Toutefois, gardez en tête que, sans un bon site web, la majeure partie de vos tactiques en ligne et hors ligne (aussi bonnes soient-elles) verront leur impact fortement réduit.

9. Qui va maintenir votre site web ?

Enfin, il faut que la responsabilité de la maintenance de votre nouvelle plateforme soit clairement établie. Aurez-vous quelqu’un à l’interne qui va s’occuper de maintenir votre site en cas de problème? Si oui, quelles sont ses disponibilités et ses compétences (ex. : si le serveur plante et que le site ne fonctionne plus, peut-il s’en occuper).

Si vous n’avez personne à l’interne, négociez immédiatement avec l’agence responsable du développement un contrat de maintenance comprenant une banque d’heures annuelle, vous permettant de faire appel à eux en cas de problème. Plus votre site web est critique pour vous, plus ce point devient primordial pour votre bonne survie!

10. Avez-vous un plan suite à la mise en ligne de votre nouveau site web?

Avoir un site web c'est bien. Par contre, ce n'est pas suffisant pour connaître une croissance. Il faut avoir un plan pour attirer des visiteurs sur son site, les transformer en lead et finalement les convertir en client. Sans plan de match et initiatives prévues à cette fin, vous serrez rapidement déçus des résultats de votre nouveau site web et de son ROI.

L'inbound marketing et l'inbound sales sont des méthodologies que je vous invite à découvrir et qui permettent de développer des campagnes dans le but de s'assurer que le site web soit votre meilleur vendeur.

precis_bleu.jpg

Et alors?, pensez-vous être prêts à faire la refonte de votre site web maintenant ?