Comment augmenter le nombre d'abonnés à votre infolettre

4 juin 2014  |  par Globalia

Le marketing par courriel représente encore aujourd'hui la façon la plus efficace pour maintenir une relation avec vos clients et clients potentiels. Toutefois, bâtir une liste d'abonnés peut sembler une tâche difficile, qui décourage plusieurs dirigeants marketing de s'investir dans cette initiative. Cet article présente 10 conseils pour augmenter le nombre d'abonnés à votre infolettre afin que les efforts que vous réalisez dans vos courriels soient remarqués par plus de lecteurs!

augmenter-nombre-abonnes-infolettre

1. Mettez de l'avant la valeur ajoutée de votre infolettre

Afin de convaincre vos visiteurs que l'abonnement à votre infolettre en vaut la chandelle, vous devez être en mesure de leur faire comprendre assez rapidement ce qu'ils gagneront à s'y abonner. Dans votre appel à l'action qui invite l'individu à s'inscrire à l'infolettre, mettez de l'avant les bénéfices auxquels pourront s'attendre les abonnés.

Expert en marketing par courriel

Dans l'exemple ci-dessus, on comprend rapidement que l'infolettre à laquelle le visiteur est invité à s'abonner lui donnera de l'information sur le marketing par courriel. L'offre présentée dans l'encadré est très explicite et ciblée afin de répondre à une problématique précise.

2. Offrez un incitatif tangible avec l'abonnement

Dans le premier conseil, nous avons établi qu'il fallait que le visiteur soit en mesure de comprendre rapidement pourquoi il devrait s'abonner à votre infolettre. Bien souvent, une bonne façon d'inciter les visiteurs à s'abonner à votre infolettre est de créer une offre exclusive aux gens s'y abonnant.

Formulaire abonnement infolettre

Donner un accès gratuit à du contenu privilégié représente une excellente façon d'inciter les visiteurs à s'inscrire à l'infolettre, surtout s'ils apprécient le contenu que vous aurez donné en retour de l'inscription!

Ensuite, avec un outil d'automatisation marketing comme HubSpot, vous pourriez créer plusieurs documents téléchargeables, puis utiliser des formulaires dynamiques qui vous permettraient de demander des informations différentes à chaque action additionnelle entreprise par le visiteur.

3. Ayez de multiples emplacements pour l'inscription à l'infolettre

Dépendamment des pages et du contenu de celles-ci, l'emplacement optimal de l'appel à l'action invitant le participant à s'inscrire à votre infolettre sera amené à varier. Afin de maximiser les probabilités de voir vos visiteurs convertir en s'inscrivant à votre infolettre, vous devriez envisager inclure plusieurs appels à l'action différents dirigeant vers votre conversion.

L'exemple qui suit est un très bon exemple d'un appel à l'action répété sur une page. L'entreprise AtmanCo suggère au lecteur du blogue de s'y abonner au début de l'article, puis ensuite à la fin, lorsque le lecteur a terminé sa lecture. D'abord, puisque la colonne de droite présente les actions essentielles à retenir liées à la page en question, les visiteurs cherchant les faits saillants de la page trouveront l'appel à l'action désiré. Par la suite, les visiteurs plus engagés envers le contenu seront davantage interpellés par l'appel à l'action tout au bas de la page, après avoir lu la totalité du texte. Ainsi, les deux appels à l'action sont complémentaires, puisqu'ils rejoindront des visiteurs qui n'auraient pas nécessairement converti avec uniquement un des deux encadrés.

Appels à l'action multiples

4. Allez droit au but et limitez le nombre de champs à remplir

Trop souvent, les gestionnaires marketing orientés vers les données croient que de demander un grand nombre de champs aux utilisateurs sera bénéfique, puisqu'ils pourront ensuite profiter de davantage de données de segmentation pour leurs envois courriel.

Bien que cette réflexion ne soit pas entièrement fausse, il faut comprendre qu'afin de maximiser le nombre d'abonnés à l'infolettre, il faut, au contact initial, s'assurer de limiter les freins à l'abonnement que pourraient avoir les visiteurs. L'exemple ci-dessous illustre comment un visiteur pourrait être intimidé par la quantité de champs à remplir afin de s'abonner à l'infolettre :

Mauvaise infolettre

De plus, dans votre invitation à l'infolettre, il est important de rester concentré sur l'objectif de conversion visé plutôt que de lancer des perches à l'utilisateur vers d'autres actions. Par exemple, il n'est pas recommandé de proposer deux appels à l'action différents dans un encadré qui a pour objectif d'améliorer le taux d'abonnement à l'infolettre!

Mauvaise pratique infolettre

5. Faites des tests

Vous le savez probablement, le web donne lieu à des opportunités de personnalisation inégalées par d'autres médias. Il y a donc peu de "One size fits all", et c'est pourquoi il est important d'effectuer des tests afin de déterminer quelle composition graphique aura la meilleure efficacité sur votre site web. La couleur de votre appel à l'action, son texte ou encore sa position sur la page peuvent avoir d'importantes répercussions sur le taux de conversion.

L'élément principal à tester étant bien évidemment les appels à l'action, il y a tout de même d'autres éléments qui pourraient être testés, par exemple d'avoir les libellés des champs à remplir soit avant les cases, ou encore à l'intérieur de celles-ci. Voici néanmoins un ensemble fictif d'appels à l'action qui pourraient être testés afin d'optimiser le taux de conversion de l'abonnement à l'infolettre :

Test appels à l'action

6. Utilisez une fenêtre contextuelle (pop-up)

Si vous avez décidé de ne pas utiliser de fenêtres contextuelles parce qu'elles vous semblent intrusives et que vous ne voulez pas affecter négativement l'expérience utilisateur sur votre site, c'est un choix qui se défend très bien.

Toutefois, si vous avez moins d'une cinquantaine d'abonnés à votre infolettre et que plus de 5 000 utilisateurs visitent mensuellement votre site, vous avez un grave problème de conversion et les fenêtres contextuelles peuvent remédier à ce problème.

En effet, bien que peu plaisantes, les fenêtres contextuelles peuvent être très efficaces parce qu'elles attirent rapidement l'attention de l'utilisateur sur la conversion désirée. Afin de ne pas perturber la navigation de l'utilisateur, voici plusieurs éléments à retenir sur les fenêtres contextuelles :

  • Titre : Le titre doit être explicite et lié au problème pour lequel l'infolettre pourra être pertinente.
  • Design : Le design doit avoir une composition graphique similaire au site web pour ne pas créer de dissonance. Il doit être joli, mais surtout orienté vers la conversion.
  • Grosseur : Quelle grosseur prendra votre fenêtre? Elle doit généralement être assez grosse pour inclure l'ensemble des éléments importants, mais pas trop pour sembler être une coquille vide.
  • Délai d'affichage : Quelle est le délai à partir duquel vous désirez que votre fenêtre apparaisse? À partir de combien de temps sur une page de votre site considérez-vous un visiteur prêt à convertir?
  • Répétition : S'assurer que la même fenêtre ne s'ouvre pas à chaque page que visite un utilisateur.

7. Encouragez vos abonnés à partager votre infolettre

Inviter vos abonnés à partager votre infolettre à même celle-ci peut certainement vous aider à la populariser. Si vos abonnés pensent à leurs amis ou connaissances en lisant votre infolettre, facilitez-leur la vie et proposez des options de partage à même le visuel de celle-ci!

Proposer votre infolettre à vos amis

8. Organisez un concours

Organiser un concours sur le web vous permettra rapidement d'aller chercher des courriels et des informations complémentaires sur un ensemble d'individus intéressés par votre offre de services ou de produits. Non seulement le concours apporte l'espoir de gagner à vos participants, mais il vous permet aussi de vous associer à un côté ludique. Profitez de cette perception favorable à l'égard de votre compagnie pour demander aux utilisateurs de s'abonner à votre infolettre! Les options de partage reliées aux concours vous permettront aussi d'atteindre les cercles sociaux de vos participants.

Exemple de concours internet

9. N'achetez pas de liste de courriels

La raison pour laquelle des mesures telles la loi C-28 contre le spam (pourriel) sont mises en place est que de nombreuses entreprises achètent et vendent des listes de courriels et diffusent de l'information à des gens n'ayant jamais consentis à la recevoir.

Bien qu'il vous serait peut-être possible de faire grossir de façon exponentielle votre nombre d'abonnés en achetant ou en louant des listes de courriels à des partenaires d'affaires, il n'est tout simplement pas recommandé d'envisager cette option, puisque vous diminuerez grandement l'intérêt général de vos abonnés envers votre infolettre. À long terme, il ne s'agit pas d'une tactique de marketing par courriel recommandée, puisque peu éthique et professionnelle.

10. ...Continuez à satisfaire vos abonnés!

L'ensemble des éléments que nous venons de présenter vous a démontré plusieurs façons d'attirer de nouvelles personnes à s'inscrire à votre infolettre. Cependant, qu'adviendra-t-il si vos abonnés actuels ne trouvent plus le contenu attendu dans vos infolettres?

Ils ne cliqueront plus sur vos courriels.

Ils auront vécu une mauvaise expérience avec votre entreprise.

Ils se désinscriront... Et votre nombre d'abonnés diminuera, alors que vous cherchez à l'augmenter.

C'est pourquoi il est important que votre infolettre et son contenu soient constamment améliorés, tout en respectant leur raison d'être. Soyez constants dans votre fréquence d'envoi, demandez de la rétroaction à vos abonnés et assurez-vous de ne pas être complaisants envers eux.

Retour au blogue