En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

Pourquoi est-il plus facile de mesurer la performance sur le web ?

Aujourd'hui le web est la principale source d'information pour la plupart des gens. Les entreprises ont tiré les bénéfices de ce média, notamment en analysant le comportement des consommateurs. Comment se fait-il que mesurer la performance web est-il plus facile que sur les autres médias ? Voici quelques éléments de réponse.

Depuis la création de Google Analytics en 2005, c'est près de 10 millions de sites internet qui sont mesurés par l'outil développé par la firme américaine. Cela représente presque 80% du marché mondial. C'est un signe évident que le web est aujourd'hui une source inépuisable d'analyses de données qui permettent d'optimiser des stratégies d'acquisition de clients, en fonction des comportements et habitudes des visiteurs.

L'analyse de l'audience d'un site Web (en anglais Web Analytics) est la mesure de la performance de métriques sur un site internet telles que le nombre de visiteurs, le temps passé sur chaque page ou encore l'origine des sources de trafic. Internet est aujourd'hui le média le plus mesuré, plus que les médias traditionnels. Pourquoi est-il dans ce cas plus facile d'analyser des données sur le web que sur les médias traditionnels ? Tout d'abord parce que le web possède un support technologique que les autres médias n'ont pas. Ensuite parce que le coût représenté pour les entreprises pour analyser des comportements sur le web est aujourd'hui bien inférieur à une analyse sur les médias traditionnels. Enfin c'est aussi grâce à l'accessibilité sur le web qui permet la création et l'accès libre à de nombreux outils comparativement aux moyens disponibles sur les médias traditionnels.

La différence fondamentale entre les médias digitaux et les médias traditionnels

En 2015, notre société a été transformée en profondeur par l'avènement des nouvelles technologies de l'information et de communication. En première ligne se trouve l'avènement du numérique et du web. Celui-ci a permis une diffusion sans précédent de l'information, renforcé les communications dans le monde et transformé la façon de s'informer, de travailler, et d'interagir pour des millions de personnes à travers le monde. Aujourd'hui le web est un des symboles de la mondialisation.

Avant le Web, il existait d'autres moyens d'échanger et de diffuser de l'information. Depuis la nuit des temps, les hommes ont toujours eu besoin de s'échanger de l'information pour travailler, collaborer, apprendre. L'écriture est la première façon inventée par l'homme pour échanger des idées et les faire perdurer à travers les âges. L'invention de l'imprimerie par Gutenberg au Moyen-Âge a été la première fois dans l'histoire de l'humanité où l'information a circulé aussi rapidement et librement, permettant à chacun de s'informer et de s'éduquer. Il s'agissait à l'époque d'une révolution et on peut aujourd'hui considérer que c'est l'imprimerie, l'affiche représente le premier média de masse, c'est à dire un message transmis à un large public.

Au XXème siècle sont apparus d'autres médias de masse, nécessitant cette fois un support technique. Ceci sont bien connus du grand public et ont été utilisé par de nombreuses entreprises but promotionnel, pour mettre en avant un produit ou un service : il s'agit de la radio, de la télévision et parfois du cinéma.

Ainsi c'est le début de la publicité qui a transformée les médias de moyens de communication en moyens de promotion. Que ce soit les affiches, les spots radio et télévisés, en passant par les apparences au cinéma, de nombreux produits et entreprises sont promus à travers ces médias qui permettent de rejoindre de nombreuses personnes, avec à chaque fois une audience différente en fonction du support. C'est aussi le cas du Web. Comme les autres médias, il permet de rejoindre une audience diffuse à travers le monde. Cependant, la différence majeure entre le web et les autres médias réside dans le fait que le web est un support interactif, où le message communiqué n'est pas seulement transmis par une personne A et reçu par une personne B. En fait le web est une base d'un dialogue entre deux personnes. Cela permet en fait de catégoriser les visiteurs par audience.

Il est en effet possible sur le Web de rejoindre une audience spécifique en fonction de ses intérêts si vous voulez lui transmettre un message relié. La mesure Web permet ainsi de différencier une audience en fonction de ses caractéristiques démographiques, de ses centres d'intérêt, de la plate-forme qu'elle utilise, et bien d'autres critères encore.

Le contexte est bien différent pour les médias imprimés, pour la télévision et la radio, où il est beaucoup plus difficile de rejoindre une audience qui sera spécialement intéressée par le message que l'on souhaite transmettre.

Par exemple, un spot publicitaire à la radio ou à la télévision va se faire sur une chaîne, qui représente un panel d'auditeurs, mais qui possède des caractéristiques démographiques et des centres d'intérêt très divers et variés. Plus l'audience est grande, plus il est difficile d'avoir une uniformité dans l'audience visée.

La mesure web est alors beaucoup plus facile que sur les médias traditionnels, car on part de l'idée que l'on connaît déjà l'audience que l'on souhaite rejoindre. De plus, le web étant un outil très avancé technologiquement, les rapports de performances sont facilement mis en oeuvre. Grâce à l'adresse IP d'une personne, on est capable de connaître beaucoup d'information sur celle-ci. On peut savoir par exemple combien de fois un utilisateur a vu le message, combien de visiteurs au total ont vu notre message, et qui ils sont. Ces informations sont beaucoup plus difficiles à obtenir via les médias imprimés, la télévision ou la radio, car il n'existe pas d'option de traçabilité de l'audience à la manière de web. C'est là la principale différence qui fait que la mesure web est plus facile que sur les autres médias.