En
Contactez-nous
Contact

©️️ Globalia, 2022. Tous droits réservés.  Politique de confidentialité.

10 responsabilités clés d'un conseiller numérique

conseiller numerique

Les titres professionnels des gens sont souvent mal interprétés et galvaudés. Par exemple, deux personnes peuvent avoir le même titre et accomplir des tâches totalement différentes. C'est le cas du titre de conseiller en marketing numérique.

Dans cet article, je vous présenterai ma vision (et celle de FLY Conseils) sur ce que sont (ou devraient être) les principales responsabilités d'un conseiller en marketing numérique.

1- Comprendre l'environnement du client

La principale responsabilité d'un conseiller en marketing numérique envers son client est d'abord de comprendre l'environnement interne et externe de celui-ci. En effet, afin de donner de bons conseils, le conseiller numérique devra être en pleine connaissance des objectifs du client, de sa mission, de sa clientèle cible, de ses concurrents, de son industrie, de son marché, de ses produits, de ses services, des opportunités, des menaces, des forces, des faiblesses, etc.

Il y a donc beaucoup de choses à explorer pour un conseiller lorsqu'il commence à faire affaire avec un nouveau client. Il doit pouvoir bénéficier d'une période d'adaptation. Souvent, il peut même s'avérer utile de commencer par des mandats d'audit avec un fournisseur afin de créer une situation gagnante: le conseiller apprend à connaître l'entreprise de fond en comble et le client bénéficie de rapports et de recommandations pour améliorer sa stratégie numérique. Par la suite, le client peut décider de faire implanter ces recommandations par le conseiller en question ou non.

Dans ce contexte, il est impératif de comprendre qu'autant le client que le conseiller gagnent à développer des relations d'affaires sur le long terme. Plutôt que de miser sur des mandats spontanés avec plusieurs fournisseurs, les entreprises sont avantagées de trouver un conseiller qui sera un véritable partenaire de l'entreprise au fil du temps et qui pourra les guider au travers de chacun des défis qui se présenteront sur leur route.

2- Être sympathique et rendre le client à l'aise

Un aspect important pour développer les relations durables mentionnées au point précédent est l'affinité personnelle qui se créée entre le conseiller et le client. Une entreprise doit chercher à travailler avec un conseiller en marketing numérique avec qui elle est à l'aise de travailler. Le but est de créer un climat de travail de confiance qui favorisera l'avancement des projets. Parfois le meilleur conseiller n'est pas celui qui a gagné le plus de prix international, mais celui avec qui on peut aller prendre un café à tout moment pour parler de sa stratégie numérique!

3- Devenir un partenaire stratégique de l'organisation

Si une entreprise recherche quelqu'un pour redimensionner son logo, gérer sa page Facebook et optimiser sa campagne AdWords, ce n'est pas d'un conseiller en marketing numérique qu'elle a besoin. En effet, elle sera plus heureuse avec un pigiste, un stagiaire ou en créant un poste de coordonnateur au sein de son équipe marketing.

Un conseiller web aura sa place et sa véritable valeur dans une entreprise qui cherche un partenaire stratégique avec une vision externe et qui est capable de proposer de nouvelles avenues et méthodologies à implanter.

Les entreprises qui cherchent à croître ont un grand bénéfice à tirer d'un conseiller numérique. Ce dernier est en mesure d'élaborer les grandes lignes d'une stratégie qui aura pour but d'acquérir de nouveaux visiteurs, de les transformer en prospects, de le convertir en clients et ensuite de les fidéliser à long terme. Un bon conseiller serait fort probablement capable de changer la couleur des titres d'un site, mais comparativement à l'ensemble de ses compétences ce n'est pas celle qui vous aidera à devenir le leader de votre industrie!

4- Être un généraliste connaissant

Un généraliste connaissant?? Je m'explique. Le web est un environnement complexe et il est impossible d'être un expert de tous les éléments qui le constituent. Personne ne peut être le meilleur programmeur, graphiste, gestionnaire de communauté, spécialiste SEO, analyste de performance, intégrateur, rédacteur, vidéaste, publicitaire, etc. C'est impossible. Le rôle d'un bon conseiller web est de comprendre l'environnement web et d'être très connaissant dans ce domaine pour proposer les bonnes recommandations, mais il n'a pas besoin d'aller exécuter lui-même chaque petit détail de celles-ci.

Par exemple, un bon conseiller numérique doit être en mesure de définir l'environnement de mots-clés d'une entreprise dans le but d'élaborer une stratégie de contenu contextuelle à chaque étape du processus d'achat de sa clientèle cible. Par contre, ce n'est pas lui qui devra rédiger tout le contenu nécessaire.

5- Dire au client quand il a tort

Comme son nom l'indique, un conseiller donne des conseils. Un conseil a pour objectif d'aider et cela se concrétise souvent en empêchant quelqu'un de commettre une erreur (Souvenez-vous des conseils de votre mère!). Un conseiller en marketing n'est donc pas là pour dire ce que le client veut entendre. Il est là pour donner le meilleur conseil pour que l'entreprise atteigne ses objectifs d'affaires.

Dans ce contexte, les clients qui n'ont pas une bonne ouverture d'esprit tireront moins de bénéfices de faire affaire avec un conseiller en marketing web. Peut-être qu'ils seraient plus satisfaits en faisant affaire avec des pigistes ou des stagiaires comme je l'ai mentionné au point 2 de cet article. Chose certaine, pour faire affaire avec un conseiller, il faut être ouvert aux conseils et être prêt à "brasser" quelques principes établis!

6- Prendre à coeur la réussite du client

Une des plus grandes forces d'un bon conseiller en marketing web est d'être capable de prendre soin du projet d'un client aussi bien que s'il s'agissait de son projet personnel. Dans certains cas, on pourrait même croire que le conseiller "veut plus" que le client lui-même.

Bref, pour une entreprise, trouver un conseiller qui croit en son offre est un atout de taille puisque le travail sera toujours mieux exécuté s'il est fait par un conseiller qui est passionné que par quelqu'un qui fait le travail pour se débarrasser.

7- "Get shit done"

Permettez-moi l'expression "get shit done", ce n'est peut-être pas la plus "classy", mais je crois qu'il n'y pas de meilleure façon pour exprimer ce point. Un bon conseiller numérique saura passer au travers des tâches à accomplir dans un temps raisonnable. De plus, il saura faire avancer les choses en identifiant convenablement les tâches les plus importantes afin de leur consacrer plus de temps que celles qui en nécessitent moins. Que ce soit dans l'entreprise du client ou auprès de ses collègues, il sait repérer les goulots d'étranglement et suggère des solutions pour les contourner efficacement dans le but que des résultats concrets soient enregistrés.

Get shit done

8- Être transparent et honnête

Un conseiller idéal sait reconnaitre ses erreurs et est aussi capable de donner l'heure juste à ses clients par rapport à l'avancement des projets et l'atteinte des objectifs. La confiance du client est tellement importante pour le bien de la relation et l'atteinte des objectifs qu'elle ne doit pas être compromise par des petites cachoteries insignifiantes.

Un conseiller qui veut voir ses recommandations implantées dans une entreprise saura gagner la confiance du client en étant transparent et honnête.

9- Être reconnu dans son domaine et par ses pairs

Un conseiller web qui s'autoproclame lui-même spécialiste du web, n'est probablement pas le meilleur atout pour une entreprise à la recherche d'un partenaire compétant.

Un conseiller en marketing numérique digne de ce nom se doit d'être actif sur la scène du web, du marketing et des affaires en participant à différentes tribunes, et ce, dans différents médias. Par exemple, la participation à des blogues ou des sites de nouvelles, des magazines, des conférences, des forums, des congrès, etc. Il est aussi actif sur les médias sociaux et est souvent cité pour son point de vue sur différentes pratiques marketing.

10- Générer des résultats concrets, mais réalistes

Un conseiller numérique compétent saura générer des résultats pour ses clients. Des résultats c'est quoi? Cela dépend des objectifs, mais généralement on cherchera à voir une augmentation du trafic, puis une augmentation des leads générés, suivi d'une croissance du nombre de clients et finalement une augmentation du taux de rétention de ceux-ci.

Cependant, un conseiller en marketing numérique n'est pas un magicien. Il est là pour conseiller le client et l'aider à implanter des recommandations. Le client doit donc lui aussi mettre des efforts en temps et en argent s'il veut avoir des résultats. Dans cet ordre d'idées, il faut vous assurer que les objectifs soient réalistes

resultats-web

Voilà! J'espère que vous comprenez mieux le rôle d'un conseiller web maintenant.

Est-ce que votre fournisseur web agit de la façon décrite dans cet article? Comment voyez-vous le rôle d'un conseiller numérique dans votre entreprise? Je vous invite à répondre à ces questions dans la section de commentaires plus bas ou à découvrir les 4 compétences-clés d'un spécialiste du web pour continuer votre lecture.